Soyons tous, des volontaires pour le développement de notre patrie.

Par manque d’initiative et d’éducation sociale, le guinéen fait fi au volontarisme. Chacun veut qu’il soit payé par ce qu’il fait, même s’il travaille pour son propre intérêt.
L’on ne verra aucun guinéen se manifester devant l’insalubrité grandissante qui nuit la santé de la population pour l’assainissement de la route qui passe devant sa porte, pour les ordures qui étouffent les clients devant sa marchandise, à plus forte raison, enlever les déchets qui rongent le nez dans les fossés tout près de son logis.

Pour fuir nos responsabilités, nous nous faisons des prétextes pour jeter ces tâches à l’Etat. Même le média privé qui est sensé nous encourager et nous éduquer, donne tort à l’Etat.

Nous exprimons nos mécontentements envers nos enfants, quand ils commettent des actes irréfléchis. Alors, qu’est ce qu’il faut dire de nous, les adultes disons conscients qui vivent dans la crasse, Les fossés bouchés par les ordures, les devantures envahis par la saleté, les routes qui passent devant nos portes malpropres.
Sans oublier qu’un tel environnement provoque automatiquement des maladies infectieuses très graves qui conduisent aux pertes humaines.
Ne me dites pas que c’est la pauvreté qui incite cette situation. C’est tout simplement une paresse chronique, un refus de l’effort de la population qui est à la base de cette inaction méprisable.

En lisant cet article, chacun de nous se juge et s’ écarte du jugement, comme pour dire qu’il n’est pas concerné.

En tant que guinéen, que nous soyons de Conakry, dans les régions ou à l’ étranger, nous sommes tous concernés, nous sommes tous auteurs de l’irresponsabilité de notre population. Surtout nous, les intellectuels qui ont reçu une éducation sociale, qui savent les conséquences de cette perte de connaissance durable.
Lorsque nous sommes en Guinée, nous voyons cela, nous le haïssons, nous le critiquons, mais nous ne lançons aucune action pour tenir la barre à cette insouciance.
D’ailleurs, ceux qui ont déjà fait les bancs, ne veulent plus jamais toucher aux houes.

Sachons que la première phase du développement d’une nation, c’est la propreté, C’est elle qui nous donne une longue vie, c’est elle qui suscite en nous le bien être, c’est elle qui nous donne de la santé, c’est elle qui nous rend fort et puissant.

“Il faut appeler les étrangers pour venir enlever ces ordures devant nos portes, devant nos yeux, comme si nous sommes bon à rien?”

NON! NON! NON!

Mes frères et Sœurs, Organisons-nous volontairement pour trouver les solutions aux problèmes qui rongent notre nation, pour éduquer le peuple à se mettre sur la bonne voie.
Soyons les premiers à donner de bons exemples, à nettoyer les routes qui passent devant nos portes, à organiser les assainissements dans nos quartiers, à rassembler stratégiquement la population et à les éduquer.

Il nous suffit de donner de bons exemples pour que le reste de la population nous suive.

This entry was posted in Education. Bookmark the permalink.

2 Responses to Soyons tous, des volontaires pour le développement de notre patrie.

  1. こんにちは!3月にベルベデールのコンサートでお会いしました。バー由美子です。こちらのサイトを見ていて、あの時にお会いした方だ!と嬉しくなりました。ブログ拝見させて頂きました。とても興味深いです。ギニアで生活していて、同じように感じる事がたくさんあり興味深いです。

    • Camara says:

      カマラです
      遅くなりまして申し訳ありません。
      ホームページ見ること出来ないくらい忙しいかったです。
      今度の11月6日にまたギニアに帰国する予定です。
      日本にいらっしゃいましたら電話で話しましょうか。
      電話番号は090-9795-8585
      080-3971-3971
      よろしくお願いします。

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>