Nous avons tous quitté notre Guinée.

Est-ce qu’ un acte d’abandon?
La majorité de la classe intellectuelle ne vit plus en Guinée. Certaines sont allées à l’intention de ne plus revenir car, elles ne veulent plus revivre leur passé. D’autres en pense mais manquent de moyen. Certes, préferent mourir à l’exterieur que de rentrer pour se faire humilier. D’autres aussi en pleure à larme, mais ne font aucun acte pour la soutenir.
Nous travaillons très dur pour le développement des autres nations. Nous nous sentons bien chez elles, mais nous oublions souvent nos parents dans la misère qui souffrent au pays.
Nous nous reconnaissons tous dans cette situation.

La minorité des intellectuelles restée au pays fait ce qu’elle peut, bien que médiocre car, la majorité analphabète domine le contexte.
Au lieu d’aider cette minorité intellectuelle dominée, à relancer notre pays, nous cherchons au contraire, à leur mettre des batons dans les roues pour bloquer leur avancement.
Le pays a besoin de nous d’une manière ou d’une autre. S’il pouvait dresser une haute voix, il allait crier fort pour dire à chacun de nous de penser à lui par les actes moraux, sociaux ou financiers, comme ce que font les autres pour leur nation.
Pensez y seulement ne suffit pas. Il faut que nous agissions par les actes.
Il n’est pas encore trop tard, nous pouvons rattrapper le retard.
Si nous ne pouvons pas contribuer financièrement, ce n’est pas grave, formons un groupe de sensibilisation pour rehausser l’éducation de nos populations, pour unir les Guinéens. C’est la base de développement.
Si nous n’avons pas assez de temps, ce n’est pas grave, dans tous les cas faisons quelques choses qui va sur la voie du succès de notre pays.

La Guinée se construira par les braves Guinéens.
Cherchons à être parmi ceux-la.
C’est une grande fierté pour le continent africain.

Retenons bien que, chaque jour doit avoir sa part de contribution pour un meilleur futur de notre peuple.
Si nous aimons nos Parents, aidons-les à se sentir mieux dans leur environnement en agissant par les actes.

This entry was posted in Education. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>